Plukenetia supraglandulosa

Publié le par La Chaussette Rouge

Plukenetia supraglandulosa , liane grimpant assez haut en lisière forestière, feuilles avec 2 glandes à la base du limbe et des glandes éparses sur le dessus du limbe (peu visibles sur les photos en raison de la présence de gouttelettes de pluie), inflorescences dressées avec nombreuses fleurs mâles à 4 sépales, 4 étamines extérieures entourant un amas central d'étamines intérieures, fleur femelle unique à la base de l'inflorescence [voir photos 18 et 19]fruit = capsule à 4 lobes avec tubercules dans la zone centrale.

Cette plante, décrite en 1993, semble assez rare :

  • 2 herbiers à Cayenne :
    1. Sommet Tabulaire, région des Emerillons, altitude 650 m
    2. Monts Atachi Bakka, bassin du Maroni, altitude 780 m
  • un herbier à Paris : 
    1. Angoulême, sur la Mana, en aval de Saut Sabbat (les photos ci-dessous proviennent du même lieu)

La présence à Angoulême de cette plante, même si elle est confirmée par l'herbier de Paris, parait presque suspecte tellement l'écologie diffère de celle des 2 herbiers de Cayenne...

Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa
Plukenetia supraglandulosa

lieu : lisière forestière, Auberge d'Angoulême, Mana   /   date : 4 novembre 2020

Publié dans EUPHORBIACEAE, Plukenetia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article