Eleocharis jelskiana

Publié le par La Chaussette Rouge

Pour cet Eleocharis  qui formait, en zones centrales de pripris de savane, de magnifiques prairies d'un vert clair et tendre, incitant aussi bien au tacle glissé, à la tête plongeante qu'au retourné acrobatique ( s'il ne poussait dans 30 à 40 cm d'eau ), le nom d'Eleocharis "stade de foot" s'est bien vite imposé. Il s'agirait d'Eleocharis jelskiana , plus hautes tiges mesurées jusqu'à 45 cm, inflorescences qui fleurissent quelques cm au-dessus du niveau de l'eau, fructification lorsque la tige est bien plus haute.

 

La plante dénommée Eleocharis sp1 sur ce même blog pourrait également être cet Eleocharis jelskiana (voir commentaire au bas de l'article).

Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana
Eleocharis jelskiana

lieu : savane des Pères, Kourou   /   dates : 2, 15 et 20 mars 2016

Publié dans CYPERACEAE, Eleocharis

Commenter cet article