Thaumatophyllum solimoesense

Publié le par La Chaussette Rouge

Thaumatophyllum solimoesense   (syn : Philodendron solimoesense)  est une plante qui peut être terrestre ou hemi-épiphyte. Les feuilles sont sagittées (jusqu'à 1 m de haut et 50 cm de large). Les inflorescences multiples naissent à la base des pétioles et s'ouvrent successivement avec un décalage de plusieurs jours. La spathe est verte à l'extérieur et blanche à l'intérieur. Le spadice porte les fleurs femelles dans sa partie inférieure et les fleurs mâles au sommet. De nombreux pollinisateurs sont attirés par la production de chaleur du spadice et peuvent rester prisonniers de la spathe qui se referme pendant la nuit. Le deuxième jour, on note une production de goutelettes de résine à l'intérieur de la spathe.

A l'issue de ce cycle de pollinisation, l'infrutescence fait penser à un épi de maïs à gros grains oranges.

P1120653LCRP1120662LCRP1120657LCRP1120658LCRP1120663LCR

lieu : RN1 pk 100, Sinnamary   /   date : 7 novembre 2010

 

 

 

P1130595LCRP1130607LCRP1130604LCRP1130608LCRP1130603LCR

lieu : RN1 pk 97, Sinnamary   /   date : 28 novembre 2010

 

 

 

P1200207LCRP1200143LCRP1200189LCRP1200192LCRP1200140LCR

lieu : RN1 pk 81, Kourou   /   date : 14 mai 2011

 

 

IMGP9868LCRIMGP9858IMGP9871LCRIMGP9864LCRIMGP9859LCR

lieu : RN1 pk 88, Sinnamary   /   date : 3 février 2013

 

 

IMGP5893LCRIMGP5886LCRIMGP5883LCRIMGP5887LCRIMGP5892LCR

lieu : route de Petit Saut   /   date : 17 novembre 2013

Publié dans ARACEAE, Thaumatophyllum

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

olivier Chiodi 25/10/2014 18:46

Ce philodendron est en fait rarement observable au niveau du sol car son milieu habituel est la canopée à plus de 30 m de haut, tout comme P. goeldii. Il est capable de faire descendre ses racines jusqu'au sol, elles sont alors droites et rugueuses.