Astrocaryum sciophilum (mourou-mourou)

Publié le par La Chaussette Rouge

Le mourou-mourou ( Astrocaryum sciophilum  ) est un palmier épineux de sous-bois. Sa couronne de palmes forme un entonnoir collectant les feuilles mortes tombant de la voûte. (comme le counana). Il ne commence à fructifier qu'à l'âge vénérable de 200 ans. C'est d'ailleurs à ce moment qu'un tronc commence à émerger du sol. Auparavant, il est dit acaule, les feuilles sortant directement du sol, et peut alors être confondu avec le counana ( Astrocaryum paramaca  ). Les pennes terminales des feuilles du mourou-mourou sont plus larges, ce qui permet de le distinguer du counana, dont les pennes terminales ont la même largeur que les autres. Ensuite, le tronc du mourou-mourou ne croît que d'environ 2,60 m par siècle. Pour cette raison, cette espèce est utilisée par les scientifiques comme un marqueur de l'évolution du climat et de la dynamique forestière à l'échelle de plusieurs siècles.

La pulpe et l'amande du fruit sont comestibles et peuvent se consommer grillées.

P1060661LCR

P1060641LCRP1060639LCRP1060635LCR

lieu : Montagne des singes, Kourou   /   date : 13 mai 2010

 

P1240788LCRP1240792LCRP1240786LCR

lieu : layon CAMP CISAME, Régina   /   date : 24 août 2011

 

P1270101LCRP1270081LCR

P1270070LCR

pétiole épineux : contrairement au counana  (Astrocaryum paramaca), les épines du mourou mourou  n'ont pas d'ailettes

lieu : Montagne des Singes, Kourou   /   date : 25 octobre 2011

 

Imposant individu aux infrutescences bien fournies (trois au total):

P1290377LCRP1290356LCRP1290350LCRP1290353LCRP1290355LCR

lieu : zone de Kourou   /   date : 14 décembre 2011

Publié dans ARECACEES, Astrocaryum

Commenter cet article