Anthaenantia lanata

Publié le par La Chaussette Rouge

Anthaenantia lanata , plante dressée mesurée jusqu'à 1,15 m, fleurit quelques semaines après le passage du feu et blanchit alors la savane, épillets mesurés jusqu'à 4,3 mm de long à pubescence d'abord appliquée puis déployée.

Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata
Anthaenantia lanata

lieu : savane de la Carapa, Kourou   /   date : 15 octobre 2017

Publié dans POACEAE, Anthaenanthia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olivier 28/10/2017 08:39

Bonjour Hervé, dans les savanes non brûlées elle est absente ou on la remarque moins ?

La Chaussette Rouge 28/10/2017 13:17

Bonjour Olivier,
Elle doit être présente mais on la remarque moins. Dans Flora of the Guianas, une première floraison d'avril jusqu'à mai est évoquée. Je ne l'ai pas observée mais je ne photographiais pas trop les graminées jusqu'alors.
Une deuxième floraison (novembre) est évoquée, "apparemment juste après avoir été brûlée" et cette floraison est particulièrement spectaculaire puisque toutes les plantes sont alors en fleur en même temps.
En ce moment dans la savane des Pères, Anthaenantia lanata est en fleur dans toute la partie située au sud de la RN1 (qui a brûlé fin septembre je crois). Par contre, dans la savane au nord de la RN1 (qui n'a pas encore brûlé cette année), aucune plante en fleur n'est observable, ce qui ne veut pas dire qu'elle n'est pas présente de l'autre côté de la route...