Microstachys corniculata #2

Publié le par La Chaussette Rouge

Cette plante rencontrée dans une savane de Sinnamary fait penser à Microstachys corniculata #1  mais d'une part, ses inflorescences mâles sont plus courtes et possèdent donc moins de fleurs et d'autre part, ses fruits épineux possèdent 18 à 30 épines alors que ceux de M. corniculata #1  n'en possèdent que 12 (voir l'article http://www.lachaussetterouge.fr/2015/03/microstachys-corniculata.html ).

Il pourrait s'agir d'une autre espèce de Microstachys  mais comme M. corniculata  semble être le seul Microstachys  cité pour les trois Guyanes, il s'agit plus vraisemblablement d'une sous-espèce de M. corniculata , la documentation dont je dispose ne me permettant pas d'aller plus avant...

Désolé pour cette notation pas très académique ni très respectueuse des règles de classification taxonomique pour distinguer ces 2 formes de Microstachys corniculata  et merci à Guillaume pour les informations apportées (voir commentaire ci-dessous).

Microstachys corniculata #2
Microstachys corniculata #2
Microstachys corniculata #2
Microstachys corniculata #2
Microstachys corniculata #2
Microstachys corniculata #2
Microstachys corniculata #2

lieu : zone de Sinnamary   /   date : 28 mars 2015

 

 

Il semble bien que ce soit à nouveau la même plante rencontrée cette fois-ci au bord de la Route de l'Espace, à proximité de Kourou.

Microstachys corniculata #2
Microstachys corniculata #2
Microstachys corniculata #2
Microstachys corniculata #2
Microstachys corniculata #2
Microstachys corniculata #2
Microstachys corniculata #2
Microstachys corniculata #2
Microstachys corniculata #2

lieu : Route de l'Espace, Kourou   /   date : 29 mars 2015

Publié dans EUPHORBIACEAE, Microstachys

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Guillaume 23/04/2015 02:07

Je partage complètement ton analyse: dans Microstachys corniculata on trouve deux taxons en Guyane, et ces deux taxons se comportent comme des espèces bien distinctes (au moins à un niveau local). L'un -à feuilles étroites- est inféodé aux savanes (celui présenté ici), l'autre -à feuilles plus large- est rudéral. J'avais fouillé il y a quelques années, sans avoir trouvé de réponse concluante.