Andira inermis

Publié le par La Chaussette Rouge

Plante aux curieuses inflorescences aux axes aplatis, élargis dans leur partie terminale et ramifiés un peu comme des cornes d'élan, nombreux boutons floraux de part et d'autre de ces axes, quelques fleurs ouvertes, calice pubescent verdâtre et corolle rose avec tache blanchâtre au centre de l'étendard.

Il pourrait s'agir du genre Andira  (voir commentaire) et certainement de l'espéce Andira inermis, pour laquelle Albert LEMEE signale dans sa "Flore de la Guyane française" de 1952 : "herbier Lemée : Kourou, inflorescences avec fasciations plates écailleuses"

Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis

lieu : route de Guatemala   /   date : 23 novembre 2014

 

A nouveau la même espèce, rencontrée par 3 fois, avec des inflorescences "normales" et aussi quelques fasciations (dans 2 cas sur 3). Les rameaux non tomenteux, les stipules linéaires et les folioles à apex acuminé orientent bien vers Andira inermis .

Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis
Andira inermis

lieux : route de Guatemala et plage de la la Cocoteraie, Kourou; route de l'Anse, Sinnamary

dates : 29 septembre 2015, 1er janvier et 29 octobre 2016

Publié dans FABACEES, Andira

Commenter cet article

Olivier 07/12/2014 15:34

Peut-être Andira pour le genre ?
Les feuilles et les fleurs ressemblent bien...
Par contre il y a clairement des malformations dans l'inflorescence, ramifications aplaties et déformées, on appelle ça des fasciations, ça peut s'observer sur des fleurs, sur des fruits, sur des rameaux.